Loader en gig

Chargement...

Gouvernance

Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration détermine les orientations stratégiques de l’activité de la banque et veille à leur mise en œuvre. Il exerce ces pouvoirs dans la limite de l’objet social, sous réserve de ceux expressément attribués par la loi aux assemblées d’actionnaires et dans les limites du rôle qui lui est dévolu par la législation et la réglementation bancaires.

Il a également pour rôle de veiller à la pérennité de l’organisation en favorisant l’essor d’un leadership entrepreneurial et en assurant la qualité de la gestion journalière, la mesure et le contrôle des risques liés aux métiers de la banque, ainsi que le respect des principes de bonne gouvernance opérationnelle.

La composition du Conseil d'Administration

Président

M. Mazhar RAWJI

Administrateurs exécutifs

M. Mustafa RAWJI : Directeur Général
M. Antoine KIALA : Directeur de la Trésorerie

Administrateurs non-exécutifs

Président du comité des crédits du conseil et membre des comités d’audit & d’éthique et conformité
Membre de comité d’éthique et conformité et membre du comité des nominations et de remunerations
Président du comité d’audit et membre du comité des nominations et de rémunérations
Président du comité des risques et membre du comité d’audit
Membre du comité des crédits du conseil
Administratrice Indépendante
President du comité d’éthique et conformité & membre du comité des risques
Président du comité des nominations et de rémunérations et membre du comité des risques

Le Comité Exécutif

Le comité exécutif constitue l’organe qui concourt à la gestion courante de la banque et assure l’application effective de l’orientation stratégique de l’activité définie par le Conseil d’administration. Composé du Directeur Général, des Directeurs Généraux Adjoints et du Directeur de la trésorerie, le Comité exécutif donne le soutien et les conseils nécessaires au comité de direction dans l’exécution de ses responsabilités opérationnelles.

Le Comité de Direction

Le Comité de Direction est l’organe opérationnel placé sous la responsabilité du Directeur Général entouré de directeurs membres du Comité de Direction. Son rôle est de proposer au Conseil d’Administration les grandes lignes de la stratégie de la banque, d’exécuter cette stratégie conformément aux options prises par le Conseil d’Administration et d’assurer l’organisation de toutes les tâches de la gestion journalière, pour ensuite en faire rapport régulier au Conseil d’Administration.

Les comités spécifiques rattachés au Comité de Direction, en accord avec le Conseil d’Administration, définissent l’organisation, les objectifs et les modalités de fonctionnement. Ils ont pour objectif d’assurer un fonctionnement optimal de tous les services et départements de la banque, dans une démarche de qualité et de sécurité. Ces comités se réunissent régulièrement, chacun selon un rythme préétabli. La banque en compte une vingtaine.

La composition du Comité de Direction

Directeur Général
Directeur Général Adjoint Administration & Risques
Directeur Général Adjoint Support & Infrastructure
Directeur de la Trésorerie
Directrice de Performances & Réseau
Directeur de la Production Bancaire
Directeur Commercial
Directeur des Risques
Directeur du Capital Humain
Sécrétaire Général
Directeur Informatique
Directeur Innovation digitale
Directrice de Logistique & Immobilier
Directeur des Finances

La gouvernance est décrite dans plusieurs chartes qui régissent le fonctionnement du Conseil d’Administration et du Comité de Direction.

Ces normes de gouvernance sont conformes aux instructions de la Banque Centrale du Congo (instructions 15, 17 et 22) et répondent aux critères de gestion bancaire internationalement reconnus.

Normes du Conseil d’Administration :

  • le mémorandum de bonne gouvernance
  • la charte du Conseil d’Administration
  • la charte du Comité d’Audit
  • la charte du comité des risques ;
  • la charte du comité éthique et conformité ;
  • la charte du comité Nominations et rémunérations.

Normes du Comité de Direction :

  • la charte du management exécutif,
  • la charte de déontologie,
  • la charte de conformité,
  • la charte du contrôle interne,
  • la charte de l’audit interne,
  • la politique de gestion des risques sociaux et environnementaux.

Le Contrôle Interne est un système cohérent et global comprenant un ensemble de moyens humains et techniques ayant pour objectifs :

  • la sécurité des opérations, des biens et des personnes,
  • l’efficacité et la qualité des services,
  • le respect des dispositions législatives et réglementaires ainsi que des normes et usages professionnels et déontologiques,
  • la promotion d’une culture forte de contrôle et d’éthique,
  • la production et la diffusion d’une information fiable, de qualité et rapidement disponible,
  • le respect des objectifs, des règles et des limites fixées par la direction.

Le Contrôle Interne est organisé à trois niveaux.

Le premier niveau : un contrôle immédiat, systématique et permanent. Il vise à garantir la régularité, la sécurité et la validité de toutes les opérations bancaires, ainsi que le respect des mesures liées à la surveillance des risques associés à ces opérations. Il s’exerce dans chaque domaine de la gestion opérationnelle (opération de caisse, virement, change, crédoc…) et de la gestion fonctionnelle (ressources humaines, économat, comptabilité, informatique…). Il est réalisé par l’agent chargé de l’opération et est ensuite validé par le supérieur hiérarchique.

Le deuxième niveau : un contrôle a posteriori systématique, permanent mais suivant une périodicité adaptée et des opérations regroupées selon leur nature. Il a pour objectif de vérifier la régularité et la conformité des opérations et de suivre des risques spécifiques.

Le troisième niveau : constitué de contrôles périodiques, ponctuels ou inopinés effectués par l’encadrement et l’Audit interne. Ce dernier a pour mission d’examiner et d’évaluer l’efficacité des dispositifs de contrôle de 1er et 2e niveaux et notamment leur adéquation à la nature des risques liés aux opérations.

La fonction « Compliance » s’attache à 7 points spécifiques :

  1. Intégrer les règles de la législation congolaise ainsi que les normes internationales sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les procédures et instructions de la banque ;
  2. Examiner les demandes d’ouverture de comptes et les soumettre au comité Compliance pour décision ;
  3. S’assurer de la régularisation des dossiers d’ouverture de comptes ;
  4. Surveiller les opérations afin de détecter celles qui sont suspectes ;
  5. Assurer la formation du personnel en matière de compliance ;
  6. Contrôler le respect des directives par le personnel de la banque ;
  7. Centraliser les communications du personnel sur les opérations suspectes et faire les déclarations de soupçon à la Banque Centrale du Congo.

Grandes entreprises et institutions

Gancho KIPULU
Gancho.Kipulu@rawbank.cd

Petites et Moyennes Entreprises

Danish Raza SADANI
Danish.Raza@rawbank.cd

Clients privilège

Marie Josée
Bamanya.manayi@rawbank.cd

Clients particuliers

Pierre Marie MOREL 
Morel.PierreMarie@rawbank.cd

Zone Kinshasa

Hugues BOSALA
Bosala.Mvemba@rawbank.cd

Zone Sud

Arnaud COUPE
Arnaud.Coupe@rawbank.cd

Zone Centre

Blaise BASENGE
Basenge.Wenge@rawbank.cd

Zone Ouest

Florent MATUSU ZAU
Matusu.ZauFlorent@rawbank.cd

Zone Est

Constant TSHIBASU
Tshibasu.Constantin@rawbank.cd

Bureau de représentation de Bruxelles

Fabrice HAINAUT
Fabrice.Hainaut@rawbank.cd

Robot Rawbank